Header_Eviter-le-clonage-dans-le-recrutement-article

4 conseils pour éviter le clonage dans le recrutement

Quand vous recherchez un nouveau collaborateur, la tendance logique veut que vous vous tourniez vers ce que vous connaissez déjà : même profil, même formation, mêmes canaux de recrutement… Le clonage peut paraître rassurant pour les ressources humaines, mais il fait aussi passer à côté de belles opportunités et de candidats exceptionnels.
Oumar Ndiaye

Le recrutement est un étape essentielle dans la croissance d'une entreprise. C'est pourquoi bien souvent les recruteurs préfèrent éviter les risques et se tourner vers des profils qu'ils connaissent déjà bien. Si cette méthode rassure, elle peut cependant faire passer à côté de belles opportunités pour votre entreprise.

Revoir la formulation de ses annonces

Il peut être utile de remettre la fiche de poste au goût du jour. Certains métiers - par exemple ceux ayant trait au digital et aux nouvelles technologies - évoluent souvent, par l'émergence de nouveaux outils ou de nouvelles techniques de travail. Pour que votre entreprise ne se laisse pas distancer par la concurrence, assurez-vous que vos nouvelles recrues soient à la pointe de leur domaine. Elles apporteront quelque chose de neuf à votre équipe. Une mise à jour des offres à chaque nouveau recrutement est ainsi un bon moyen de maintenir du dynamisme et d'apporter du renouveau à l'entreprise.

Notez également que les offres d’emploi sont souvent assez restrictives et éliminent d’office les personnes qui ne rentrent pas exactement dans le moule. Pour éviter le clonage de collaborateurs, une réécriture de l’offre d’emploi est  parfois nécessaire. A titre d’exemple, accepter des équivalences, plutôt qu'un diplôme spécifique et unique, ouvrira la porte à des candidats différents et tout aussi qualifiés.

New call-to-action

Consulter l'occupant actuel du poste et son équipe

Si le nouvel arrivant doit remplacer un de vos collaborateurs, ce dernier sera souvent la personne la mieux placée pour vous indiquer les qualités indispensables pour occuper son poste et assurer ses missions.

De la même façon, les autres membres de l’équipe ont leur mot à dire. Sans forcément baser toute votre décision sur l’avis des collaborateurs, il est important de le prendre en compte.

 

Tenter le recrutement sans CV

Ce n’est pas seulement une initiative en faveur de la lutte contre les discriminations. Le recrutement sans CV permet d’ouvrir la sélection à des profils qui n’auraient jamais franchi cette première barrière. Par exemple, en vous basant sur un formulaire à remplir adapté au poste à pourvoir, ou en optant pour la méthode de recrutement par simulation, vous pourrez présélectionner des candidats qui ne seraient jamais parvenus jusqu’à vous par les voies classiques, alors qu’ils disposent de toutes les compétences nécessaires.

Gérer le recrutement

Élargir ses sources

Vous avez l’habitude de recruter uniquement via la rubrique « Carrière » de votre site d’entreprise et Pôle Emploi ? Alors vous retomberez forcément sur des candidats qui se ressemblent : ceux qui sont d’ores et déjà intéressés par votre entreprise ou dont le profil entre dans le cadre des exigences de vos annonces.

D’autres canaux de recrutement sont à exploiter :

  • les réseaux sociaux spécialisés dans les relations professionnelles ou non,
  • la cooptation grâce aux réseaux de vos propres collaborateurs ,
  • et enfin les petits nouveaux du secteur, les jobboards. Sur ordinateur ou en application mobile, ces référenceurs d’annonces d'emplois permettent aux recruteurs plus de souplesse en simplifiant le processus de sélection, et parfois même, comme Bruce, les démarches pour l’employeur.

 Recruter avec Bruce

Plus d'articles

Faites Appel à BRUCE