HeaderDesignEspaceTravail.jpg

Design de l’espace de travail : comment influe-t-il sur les employés ?

Top 3 des critères d’attractivité, l’ambiance de travail doit beaucoup au design des locaux. Résultat, les entreprises tentent de redessiner leurs espaces de travail pour la productivité et le bien-être au travail.
Timothée Grivet

On joue collectif

Véritable enjeu de management, l’espace de travail est même devenu un outil de communication à part entière. Concept le plus fréquent, les open spaces se réinventent grâce à des designs conviviaux : alternance de petits open spaces, bureaux cloisonnés, bureaux partagés, espaces de convivialité, etc.

La méthode d’aménagement appelée « design thinking » a actuellement le vent en poupe. Exit l’hyper hiérarchisation des relations, place à une démarche collective. S’inspirant de la médiation, le design thinking est centré sur le dialogue entre tous les membres de l’équipe avec, pour but, la conception collective du futur espace. Chacun doit y trouver son compte : les salariés individuellement, les groupes de travail et l’entreprise dans son ensemble.

Dans les deux cas, l’objectif est de créer une ambiance favorisant le bien-être propice à la créativité et à la cohésion d’équipe.

Green is the new black

Après avoir longtemps joué un rôle purement décoratif, les plantes et les espaces verts révèlent leur influence sur l’ambiance positive et la productivité des salariés. Du hall d’accueil aux open-spaces, du toit-terrasse au patio de la cafétéria, les plantes vertes, compositions florales, murs végétalisés, carrés de jardin prospèrent dans les univers de travail les plus novateurs. Effets directs sur les salariés : moins de stress, sentiment d’être plus satisfait de son travail, augmentation de la créativité, productivité accrue. Même la santé s’améliore : moins de maux de tête, de sensation de fatigue ou de douleurs.

Même le géant Amazon s’y met. Et il voit grand, très grand ! En 2020, ses salariés de Seattle travailleront sous 3 immenses biodômes luxuriants mêlant bureau et végétation : 3 000 variétés de plantes, ruisseaux d'intérieur, ponts suspendus et puits de lumière naturelle sont annoncés.

Attention au flex office : la fausse bonne idée

Alors que les open spaces sont souvent jugés trop bruyants, une nouvelle tendance va encore plus loin : le flex office. Aussi appelé le « desk sharing », en français le bureau tournant, consiste à ne plus attribuer aux salariés de bureaux fixes. Un sondage Opinionway récent montre que 68% des français sont opposés à ce principe. Et 34% jugent cette méthode néfaste à la cohésion d’équipe. Résultat des courses dans les entreprises pratiquant le flex office, soit les salariés choisissent toujours la même place, soit ils désertent les locaux pour travailler de chez eux.

Moralité, la recette parfaite est un espace semi-ouvert, végétalisé, pensé en équipe et où chacun aura sa place.

 

Plus d'articles

Faites Appel à BRUCE