1 personne sur 2 sera confrontée à un handicap au cours de sa vie. Ce sujet touche plus de personnes qu’on ne le pense. Si le terme fait référence dans l’imaginaire collectif au handicap physique, il faut savoir que 80% des handicaps sont dits “invisibles”. Il se pourrait même que l’un de vos collègues soit concerné sans que vous le sachiez, car 1 salarié sur 10 dissimule son handicap.

En France il existe de nombreuses ressources pour vous accompagner dans votre parcours professionnel si vous êtes dans cette situation ! Un organisme est chargé exclusivement de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap dans le secteur privé : l’Agefiph, Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées. Elle recense six grandes familles de handicap : le handicap visuel, le handicap mental, les maladies invalidantes, le handicap psychique, le handicap moteur et le handicap auditif.

 

Télécharger l'app Bruce !

 

Handicap et emplois : des stéréotypes néfastes

Handicap ne rime pas avec impossibilité d’exercer une activité professionnelle ! Beaucoup ont des handicaps “légers” qui ne les gênent pas dans leur activité (comme la surdité d’une oreille par exemple), quant à ceux ayant un handicap plus important, de nombreuses options existent pour bénéficier d’un accompagnement.

La discrimiation à l’embauche des personnes handicapées reste cependant un phénomène bien trop fréquent : si la loi française prévoit depuis 1987 un taux d’emploi de personnes handicapées de 6%, il n’est que de 5,5% dans le secteur public, pour tomber à 3,4% dans le secteur privé.

Une étude interrogeant les recruteurs sur l’embauche des personnes en situation de handicap révèle un manque d’information affligeant : la majorité d’entre eux ont des difficultées à recruter ces profils en raison de stéréotypes infondés : les personnes handicapées seraient moins productives, plus absentes (alors que leur taux d'absentéisme est inférieur à celui des personnes valides), auraient du mal à s’intégrer (hors 88% des salariés travaillant avec des personnes handicapées trouvent qu’il est facile de travailler avec elles).

Par peur de ces discriminations fréquentes, de nombreuses personnes avec un handicap invisible ou discret préfèrent ne pas le déclarer. Une situation qui nuit tant au salarié, se trouvant plus facilement dans une situation précaire, qu’à la diversité en entreprise.



Handicap : les obligations légales des employeurs et des entreprises

Alors que le taux de chômage de la population active en France était de 9% en 2019, il atteignait les 19% pour les personnes en situation de handicap. C’est pour contribuer à réduire cet écart que l’Agefiph a été créée en 1987. De plus, la loi 2005 encadre le droit des personnes en situation de handicap et les obligations en matière d’emploi de personnes handicapées pour toutes entreprises de plus de 20 salariés.

Pour favoriser leur accès à l’emploi, les personnes en situation de handicap sont bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) et de dispositions spécifiques. Suite à la période de confinement, les entreprises peuvent bénéficier d’une prime de 4 000 € pour l’embauche d’un travailleur handicapé, ainsi que de ressources pour sa formation et l'aménagement de son espace de travail.

 

Handicap : comment casser les clichés dans le monde professionnel

La cause principale de ces stéréotypes ? Un manque de sensibilisation et de formation au sein des entreprises. En effet, plus de 50% des recruteurs ignorent ce qu’est un handicap “invisible”. 

L’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail est possible ! Elle peut demander certains aménagements (pour 20% de la population des personnes en situation de handicap uniquement), mais c’est avant tout un travail de sensibilisation qui est nécessaire pour casser les stéréotypes qui freinent l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

La formation et l’accompagnement managérial sont également essentiels : formations des équipes par des professionnels, tables rondes, événements… de nombreuses options existent pour ouvrir le dialogue sur le handicap.

Si vous êtes en situation de handicap et que vous rencontrez des difficultés pour trouver un travail, Bruce accompagne ses talents dans leur recherche d’emploi et sur leur lieu de travail. Dans le monde de l’intérim notamment, les recruteurs peinent à remplir leurs quotas sur le handicap et font appel aux agences pour trouver ces profils.



    Partager cet article :

Comments

Inscrivez-vous à notre prochain webinaire

Esther de la Fuente, directrice adjointe de l'hôtel Elysa à Paris nous parlera de la façon dont elle fidélise sa clientèle grâce à un niveau de service et d’accueil client supérieur à la concurrence.

Recevez nos actualités et conseils pour l'emploi :