L’entretien individuel est un moment clé pour votre entreprise, indispensable pour l’employeur comme pour votre salarié. Grâce à cet entretien et aux questions que vous y poserez, vous serez alors plus à même de déceler d’éventuels obstacles dans la prise de poste de votre salarié, ou d’établir de nouveaux objectifs. L’objectif des questions que vous poserez pendant l’entretien individuel est alors de comprendre les éventuelles faiblesses de votre organisation et de votre produit mais aussi de comprendre quels sont les leviers pour fournir un meilleur environnement de travail à toute votre équipe.

Zoom sur les 10 questions incontournables à poser pendant l’entretien individuel 

  1. Quels étaient tes objectifs cette année ? 
  2. Les as-tu atteints, et si non, pourquoi ? 
  3. As-tu rencontré des difficultés au cours de l'année ? 
  4. Comment penses-tu pouvoir t'améliorer ? 
  5. Que puis-je faire en tant que manager pour t'aider ? 
  6. Comment te sens-tu dans ton poste ? 
  7. Comment te sens-tu dans ton équipe ? 
  8. Y a-t-il des sujets sur lesquels tu aimerais travailler ? 
  9. As-tu des points d'amélioration sur l'équipe ou sur l'entreprise à me remonter ?
  10. Cet entretien t'a-t-il été utile ?
10-questions-en-entretien-individuel

 

1. Quels étaient tes objectifs cette année ?

C’est la base. Afin que la discussion que vous aurez avec votre collaborateur soit orientée résultats. Cette question laissera ainsi la possibilité à votre salarié de vous rappeler ses objectifs et de les étayer, une façon pour vous recruteur de voir s’ils ont été compris.

Si le collaborateur qui se trouve en face de vous n’en n’est pas à son premier entretien individuel, vous pourrez comparer ses objectifs à ceux fixés au dernier entretien individuel et ainsi analyser les performances et l’évolution de votre collaborateur. 

 

2. Les as-tu atteints, et si non, pourquoi ? 

Cette question permettra de mettre clairement les choses à plat : les résultats sont-ils au rendez-vous, les objectifs sont-ils remplis ? Attention, le but de cette question n’est pas de réprimander, mais de comprendre ce à quoi votre collaborateur à dû faire face, quels ont été ses obstacles et quelles difficultés il a rencontré.

L’objectif de cet entretien et de cette question est de permettre une plus grande efficacité de vos collaborateurs, mais également un épanouissement. Un collaborateur qui a des objectifs fixés très haut mais à qui on ne donne pas les moyens de les atteindre se sentira forcément frustré et démuni. 

 

Nouveau call-to-action

3. As-tu rencontré des difficultés au cours de l’année ? 

Cette question vous permettra en tant que manager de déceler les failles de votre management, les points d’amélioration de votre collaborateur, ou un quelconque dysfonctionnement au sein de vos équipes. Si votre collaborateur a atteint tous ses objectifs, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’a pas rencontré de difficultés.

En tant que manager, votre rôle est de tout faire pour permettre à vos collaborateurs de réussir dans leur poste et connaître les difficultés auxquelles ils se confrontent est essentiel. De plus, chacun de vos salariés peut avoir des points forts mais aussi des points d’amélioration sur des sujets qui représentent parfois une difficulté pour l’un d’entre eux, mais une partie de plaisir pour d’autres. Bien connaître votre équipe et leurs compétences est primordial pour le bon fonctionnement de votre service. 

 

4. Comment penses-tu pouvoir t’améliorer ? 

Personne n’atteint la perfection dans son travail, encore moins quand celui-ci évolue comme c’est le cas depuis l’installation de la crise sanitaire dans les vies professionnelles de chacun. Chaque membre de votre équipe à des marges de progression, l’essentiel est de les connaitre.

Le fait de poser cette question à votre collaborateur lui permettra de se poser la question en tout premier lieu et de mettre le doigt sur les points à améliorer. Une fois conscient des progrès qu’il a à faire, votre collaborateur pourra donc vous les exposer pendant l’entretien individuel. En tant que manager, votre rôle sera soit de le rassurer et de le guider pour qu’il puisse réellement parvenir à cette progression. Un salarié qui a la volonté de faire plus ou de faire mieux, ça n’a pas de prix alors aidez le. 

 

5. Que puis-je faire en tant que manager pour t’aider ? 

Parce que qui mieux que les personnes que vous managez pourront vous aider à vous améliorer ? Non seulement il est important pour vous en tant que manager de comprendre quels sont vos axes d’amélioration et sur quels points vous pouvez apporter plus à vos collaborateurs, mais il est également important de comprendre sur quels aspects chacun de vos salariés souhaite être guidé ou aidé.

Tous vos collaborateurs n’auront pas besoin de vous de la même manière et comprendre ce qui peut les aider à s’améliorer est essentiel. De plus, une bonne gestion du personnel vous donnera aussi la possibilité d’ajuster au maximum votre management en fonction de chacun (ce qui par ailleurs fera de vous un bon manager). 

 

Outre les aspects chiffrés et objectivés dont vous devez discuter pendant l’entretien individuel, intéressez-vous à votre recrue. Remplir ses objectifs est une chose, mais fidéliser vos collaborateurs et comprendre comment améliorer le fonctionnement de votre équipe est non négligeable.
Voici une liste de questions à poser pendant l’entretien, qui ne relève pas des objectifs.

 

6. Comment te sens-tu dans ton poste ? 

Voilà une question intéressante. Une fois le côté prime et missions passé en revue, comprendre le ressenti de votre collaborateur va devenir le sujet principal de cet entretien. En tant que manager, vous pouvez parfois avoir l’impression que le poste est bien défini, les objectifs clairs, les interlocuteurs bien présentés.

Mais il peut en être tout autrement pour la personne qui occupe réellement ce poste. S’il ou elle trouve que le poste n’est pas clair, ou qu’on ne lui permet pas de s’épanouir correctement, alors elle ne sera ni efficace ni heureuse. S’il vous remonte des aspects à modifier ou améliorer dans le poste, évidemment, écoutez le ! 

7. Comment te sens-tu dans ton équipe ?

Là encore, cette question relève du ressenti de la personne qui se trouve en face de vous. Se sentir bien dans son équipe est important pour le bon déroulé d’un poste, les collègues apportent soutien, bonne humeur et sont aussi garant du bon travail rendu lorsque celui-ci se fait en équipe. S’y sentir bien et à sa place est la clé de la réussite et de l’épanouissement. Une bonne ambiance dans l'équipe permet là aussi de fidéliser vos collaborateurs.

En tant que manager, si votre équipe est désorganisée, inefficace ou que l’un d’entre eux ne se sent pas intégré, il est de votre ressort d’améliorer le fonctionnement de celle-ci. Posez la question, vous laisserez ainsi la possibilité à votre équipe de s’exprimer et de vous partager son ressenti, chose qu’elle n’osera pas forcément faire d’elle-même. 

8. Y a-t-il des sujets sur lesquels tu aimerais travailler ? 

Intéressez-vous à votre collaborateur et à ses points forts, à ce qu’il aimerait faire ou aux sujets qui l’intéressent. Donner la possibilité à vos collaborateurs de prendre part à des projets qui leur tiennent à cœur ou sur lesquels ils ont envie de s’investir sera bénéfique pour votre entreprise.

Vous intéresser à ce que la personne face à vous souhaite faire sera bénéfique aussi, puisque votre interlocuteur se sentira écouté et en droit de partager avec son manager une envie qu’il n’osait pas forcément exprimer auparavant. Si sur chacun des projets mis en place vous ne pouviez avoir que des collaborateurs volontaires, vous seriez aux anges, alors commencez par demander !

 

9. As-tu des points d’amélioration sur l’entreprise ou l’équipe à me remonter ? 

Avoir un avis plus extérieur à celui des managers de l’entreprise peut aussi être utile. Parfois, le point de vue collaborateur plutôt que manager peut vous permettre de déceler des points que vous n’aviez pas à votre niveau.

Cependant, lorsqu’un collaborateur vous fait remonter des points à améliorer, vous devez les écouter et les prendre en compte. Rien de pire que de demander un avis à votre collaborateur, et de ne pas le prendre en considération. 

 

10. Cet entretien t’a-t-il été utile ? As-tu des recommandations ? 

L’entretien individuel ne doit pas servir qu’au manager, mais bien évidemment au collaborateur également. Un entretien individuel utile est un entretien pendant lequel le collaborateur s’est senti écouté, pris en considération, et pendant lequel il a pu vous remonter des informations utiles à son épanouissement et à son évolution professionnelle.

Chercher en permanence à s’améliorer, cela doit être une démarche de collaborateur aussi bien que de manager alors ne soyez pas hésitant à demander ce que chacun a pensé de cet entretien et de son utilité. 

 

Nouveau call-to-action

En conclusion, l’entretien individuel doit être certes basé sur les objectifs et les résultats obtenus afin de pouvoir évaluer la performance de votre collaborateur, mais cela doit aussi être tourné vers l’épanouissement de vos équipes. L’un ne va pas sans l’autre et toute cette démarche doit être faite dans une logique d’amélioration et de bienveillance. 

Bruce peut vous aider à faire en sorte que les performances de votre entreprise soit à leur apogée, prenez contact avec un de nos experts !

    Partager cet article :

Comments