1. L’entretien individuel en face à face

Le plus répandu, l’entretien individuel prend la forme d’une discussion entre un seul recruteur et vous. Cette forme d’entretien est la moins appréhendée par les candidats. Même s'il faut se préparer à répondre aux éternelles questions pièges, le rapport de force y est quasiment équilibré. Avec un seul interlocuteur, l’expression est facilitée et un réel échange peut rapidement se mettre en place.

Pour approfondir ce sujet, n'hésitez pas à consulter notre guide pour savoir comment exprimer ses motivations en entretien d'embauche.

 

  1. Entretien ambulatoire

L’entretien ambulatoire consiste en une succession d’entretiens individuels. Le trio classique est Responsable RH + Supérieur direct + Directeur. Dans certaines grandes entreprises, vous pourrez rencontrer jusqu’à une dizaine de recruteurs différents. Petite subtilité : si chacune de ces personnes se présente en bonne et due forme, vous ne saurez jamais qui a le pouvoir de décision finale quant à votre embauche. Dans la majorité des cas, le choix est collégial : tous les avis comptent. Les entretiens ambulatoires sont donc des marathons, pendant lesquels vous devrez vous adapter à chaque interlocuteur et à ses attentes.

 

 

 

  1. Face à un jury

Pire que The Voice ou La Nouvelle Star, l’entretien d’embauche devant un jury est le cauchemar des candidats. Comme son nom l’indique, vous serez évalué par un groupe plus ou moins important de recruteurs (souvent 3). Ces derniers auront lu attentivement votre dossier et vous poseront des questions très précises. Ne vous laissez pas déstabiliser par leurs prises de notes.

 

  1. Entretien collectif

Peu répandus sous nos latitudes, les entretiens d’embauche collectifs se produisent lorsqu’une entreprise veut engager plusieurs personnes à la même fonction ou pour vérifier si le candidat peut travailler en équipe. Dans ce cas, soyez  vous-même, n’en faites pas trop. Ce n’est pas forcément celui qui se sera mis le plus en avant qui sera retenu. Au contraire la capacité d'écoute fait souvent partie des compétences évaluées dans ce type d'entretien.

 

  1. Entretien déjeuner

Votre employeur potentiel demande un entretien pendant un déjeuner ? C’est rare, mais c’est bon signe ! Cela signifie qu’il veut apprendre à mieux vous connaître et voir comment vous vous comportez en dehors du bureau.

 

  1. Salon de l’emploi

Si vous fréquentez les salons de l’emploi, préparez-vous à des entretiens d’embauche spontanés ou à des job datings. Objectif : vous présentez en moins de 2 minutes. En vous rendant à ce genre d'événement, soyez donc sûr d'avoir préparé une présentation courte de vos compétences, de vos expériences et de vos objectifs.

 

 

  1. L’entretien téléphonique et en vidéo-conférence

De plus en plus fréquent, l’entretien téléphonique ou en vidéo-conférence nécessite une préparation. Il vous faut un environnement calme et propice à la concentration. Pensez aussi à ranger la pièce, et à dissimuler tout ce qui ne fait pas pro. Un petit test de débit de connexion est aussi indispensable. Ce serait trop dommage de manquer le job de vos rêves pour une WIFI qui plante ! Dernier conseil : même si vous êtes chez vous, préparez vous comme si l'entretien se passait dans l'entreprise. Tenue correcte exigée !

 

  1. L’entretien vidéo pré-enregistré

Similaire à l’entretien vidéo conférence, vous pouvez le passer quand et où vous voulez. C'est notamment le cas sur les plateformes et applications de recherche d'emploi comme BRUCE. C'est l'occasion de prendre le temps de bien préparer votre discours, de vous détendre et de vous mettre dans les meilleures dispositions pour répondre aux questions pré-enregistrées. Evidemment, on vous conseille d’être dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé.

L’avantage ? Une fois que vous l'aurez enregistré, l'entretien sera accessible à tout moment par les différents recruteurs, vous n’aurez donc pas à le repasser chaque fois que vous postulerez à un job. Attention, si votre profil correspond à une offre, vous pourrez tout de même être convoqué pour un entretien d’embauche en live afin de rentrer plus dans le détail. C'est bon signe : cela prouve qu votre profil plaît déjà au recruteur !


    Partager cet article :

Comments