Vos compétences comportementales sont votre meilleur atout pour vous démarquer face à d'autres candidats aux compétences similaires. Savoir les mettre en valeur est primordial pour réussir à trouver un emploi.

Comment identifier vos soft skills ?

Que l’on ait trente ans d’expérience dans le monde de l’entreprise ou seulement deux mois de stage, nous avons tous des soft skills, des savoir-être à faire valoir. Avant de les mettre en avant sur votre CV. Il est très important de les identifier et de pouvoir les justifier, avec un exemple concret afin de se démarquer du reste des candidats.

Vous avez encore du mal à visualiser ce que peuvent être des soft skills ? En voici une liste non exhaustive que vous êtes susceptible d’avoir déjà développé depuis plusieurs années :

  • Investissement
  • Travail en équipe
  • Responsabilité
  • Flexibilité
  • Organisation
  • Audace
  • Gestion du temps
  • Prise de recul
  • Résolution de problème
  • Confiance en soi

Bien sûr ces compétences ne sont pas toutes adaptées au poste que vous visez. Il vous faudra donc sélectionner celles qui seront pertinentes à mettre en avant. Pour identifier et sélectionner ces compétences comportementales, n’hésitez pas à vous faire conseiller par vos proches. Demander autour de vous est une bonne façon d’avoir un aperçu de vos soft skills avant de pouvoir choisir lesquels mettre en avant dans votre prochaine candidature.

 Télécharger l'application Bruce

Comment justifier vos soft skills ?

Avoir une liste est un bon début, mais vous devez être capable de justifier chacune de vos soft skills par un élément de votre CV.

Par exemple, la gestion du temps a pu s’acquérir lors d’une expérience où vous aviez beaucoup de tâches à exécuter à la fois. Cette compétence peut même se combiner avec l’organisation.

Les expériences extras-professionnelles, sont elles aussi d’excellents moyens de justifier vos soft skills. Vous dirigez une association, vous faites de la musique, du théâtre, bref, une activité nécessitant de parler en public et d’avoir une grande confiance en soi ? Il faut le mentionner. Mais attention à le faire correctement.

Vous avez toujours été en free lance, ou tout seul dans un bureau ? Vous n'avez jamais pratiqué de sport collectif ? Évitez de mentionner votre compétence à travailler en équipe sur le CV. Préférez démontrer votre motivation pour apprendre cela lors d’un entretien. La curiosité et l'envie d'apprendre sont d'ailleurs des qualités très appréciées par les entreprises, notamment chez les candidats juniors.

 

Comment les valoriser sur votre CV ?

Vous avez listé vos soft skills puis cerné lesquels correspondent le mieux à votre futur employeur ? Faites lui un appel du pied dès le début de votre CV pour lui montrer que vous êtes celui ou celle qu’il recherche. Ne lui faites pas perdre son temps à chercher en bas à droite d’un PDF interminable que vous êtes quelqu’un d'organisé et rigoureux.

Concernant la mise en page, aucune règle ne prédomine, mais une chose est à éviter : la simple liste compétences sans justification. Quel est l’intérêt pour un recruteur de voir une liste de compétences, qui peut très bien être un copier/coller venu d’internet ? Justifiez chacune d’entre elle en les mentionnant, par exemple, sous l’expérience qui l’a justifie.

Un dernier rappel : tout comme une lettre de motivation, un CV doit être adapté à l’offre à laquelle vous postulez. Il en est de même pour vos savoir-être.

 Télécharger l'application Bruce

Savoir parler de vos soft skills c’est donc prouver que vous savez prendre du recul sur vous et vos expériences. C’est le meilleur moyen de montrer votre valeur ajoutée à votre futur employeur. Prendre le temps de définir, cibler et mettre en avant vos compétences comportementales sur votre CV, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour vous démarquer face à d’autres candidats, mais cela peut aussi permettre à un RH de vous recruter pour votre personnalité.

    Partager cet article :

Comments