Pour toute mission en intérim, sécurité et santé doivent rester la priorité absolue que ce soit pour l’intérimaire, ses collègues ou l’entreprise. Cette dernière se doit de garantir de bonnes conditions de travail à l'ensemble de ses salariés afin de limiter les risques d’accidents professionnels. Ainsi, certaines règles de sécurité sont primordiales pour éviter tout accident. Ces règles s’appliquent à tous vos salariés, qu’ils soient intérimaires ou non.

Les obligations communes à tous les secteurs

Bien que les obligations de sécurité soient généralement spécifiques au secteur d'activité, certaines d’entre elles s’appliquent à tous les métiers peu importe l'activité de l’entreprise.

La visite médicale de l'intérimaire

Lorsqu’un intérimaire accepte une mission au sein de votre entreprise, il a pour obligation de se rendre à une visite médicale qui sera prise en charge par l’agence de recrutement à laquelle vous avez fait appel. Cette visite médicale est importante pour la santé et la sécurité de votre employé. Cette visite devra être réalisée dans les 3 mois suivants le début de la mission de votre intérimaire et sera gage de son aptitude pour le poste qui lui est confié et ce, durant 2 ans. Si votre intérimaire a déjà effectué une visite médicale moins de 2 ans avant d'intégrer votre entreprise alors il n’a pas besoin d’effectuer une nouvelle visite médicale.

La formation à la sécurité des intérimaires

Avant même l’arrivée de votre intérimaire dans l’entreprise d’accueil, l’agence de travail temporaire de votre salarié doit avoir effectué une vérification des certifications et des qualifications requises pour accéder au poste comme par exemple le CACES

Lorsque l’intérimaire arrive dans votre entreprise, il doit être accueilli par un ou plusieurs responsables qui lui présenteront les principaux risques liés à son poste et les règles à suivre au sein des locaux afin d’effectuer son travail en toute sécurité. Ainsi, vous devrez l’informer des conditions d’accès et de circulation au sein du bâtiment, des consignes propres au poste de travail et de l’attitude à adopter en cas d’accident, d’incendie ou d’évacuation. Cette rencontre avec le ou les responsables lui permettra de poser des questions afin de bien connaître les consignes de sécurité propres à l’entreprise et de clarifier les incompréhensions, s’il y en a.

Les salariés de la logistique et de l’industrie

La première chose à faire avant d'équiper votre salarié est de l’informer des panneaux de signalisation et des étiquetages de produits dangereux présents sur votre site. Ces informations sont indispensables à la sécurité de votre employé. 

Chaque panneau de signalisation a une couleur et une forme qui lui est propre et qui indique le sens de ce panneau :

Les équipements de protection individuelle nécessaires et la tenue de travail 

Une fois que votre salarié est parfaitement formé et averti des panneaux de signalisation et des risques qui peuvent être liés à son poste, vous devrez lui fournir les équipements de protection individuelle. Les protections à fournir à votre salarié varient selon les risques liés au poste qu’il occupe. Si votre contrat avec l’Entreprise de Travail Temporaire stipule qu’elle doit fournir ces EPI à vos employés alors ceux-ci seront récupérés en amont par votre salarié. Si ce n’est pas le cas alors vous devrez les lui procurer le jour de son arrivée. Ces équipements lui permettront d'effectuer les tâches et travaux demandés en toute sécurité. C’est pour cette raison qu'il est primordial de fournir ces équipements en amont du début de la mission ou au plus tard, le premier jour de celle-ci.

Les trois EPI les plus couramment utilisés lorsque les postes de travail présentent des risques particuliers sont :

  • les chaussures de sécurité qui permettent d’éviter les entorses, les chutes, les coupures de la voûte plantaire, les brûlures…
  • le casque de sécurité qui permettent d'éviter les chocs à la tête. Il doit être porté dans toutes les situations où le travailleur peut être mis en danger par la chute d’objets et de matériaux. 
  • et enfin, la tenue de sécurité qui peut comporter une veste, un gilet ou encore un pantalon fluorescent. Ils permettent d’être parfaitement visibles et protégés dans les environnements de travail sombres.

    Télécharger l'app Bruce !

 

Les postures à éviter et à adopter 

En logistique, vos salariés sont souvent amenés à manier des objets lourds. Néanmoins, cela peut être dangereux pour leur dos s’ils ne plient pas bien leurs jambes pour prendre appui. Il faut donc que vos employés évitent au maximum de soulever inutilement des charges ou lorsque cela n’est pas possible, il faut s’assurer que vos salariés portent bien leurs gants et leurs chaussures de sécurité pour éviter toute blessure. Il est important d’encourager l’entraide entre collègues et l’utilisation systématique des moyens de manutention mis à leur disposition lorsque la charge est trop lourde ou trop encombrante.

Quelques gestes supplémentaires sont à adopter par votre salarié afin de garder une bonne hygiène de vie au quotidien et ce, peu importe le secteur d'activité. Il est donc intéressant de recommander à votre  intérimaire de privilégier des réveils et couchers à heures régulières, de s’autoriser des rituels apaisants avant de dormir comme la lecture ou la méditation et de pratiquer une activité physique régulièrement.

    Partager cet article :

Comments