Pour toute mission en intérim, sécurité et santé doivent rester la priorité absolue que ce soit pour l’intérimaire, ses collègues ou l’entreprise. Cette dernière se doit de garantir de bonnes conditions de travail à l'ensemble de ses salariés afin de limiter les risques d’accidents professionnels. Ainsi, certaines règles de sécurité sont primordiales pour éviter tout accident. Ces règles s’appliquent à tous vos salariés, qu’ils soient intérimaires ou non.

Les obligations communes à tous les secteurs

Bien que les obligations de sécurité soient généralement spécifiques au secteur d'activité de l’entreprise, certaines d’entre elles s’appliquent à tous les métiers peu importe l'activité de l’entreprise.

La visite médicale de l'intérimaire

Lorsqu’un intérimaire accepte une mission au sein de votre entreprise, il a pour obligation de se rendre à une visite médicale qui sera prise en charge par l’agence de recrutement à laquelle vous avez fait appel. Cette visite médicale est importante pour la santé et la sécurité de votre employé. Cette visite devra être réalisée dans les 3 mois suivants le début de la mission de votre intérimaire et sera gage de son aptitude pour le poste qui lui est confié et ce, durant 2 ans. Si votre intérimaire a déjà effectué une visite médicale moins de 2 ans avant d'intégrer votre entreprise alors il n’a pas besoin d’effectuer une nouvelle visite médicale.

La formation à la sécurité des intérimaires

Avant même l’arrivée de votre intérimaire dans l’entreprise d’accueil, l’agence de travail temporaire de votre salarié doit avoir effectué une vérification des certifications et des qualifications requises pour accéder au poste comme par exemple le CACES

Lors de l’arrivée de l’intérimaire dans votre entreprise, il doit être accueilli par un ou plusieurs responsables qui lui présenteront les principaux risques liés à son poste et les règles à suivre au sein des locaux afin d’effectuer son travail en toute sécurité. Ainsi, vous devrez l’informer des conditions d’accès et de circulation au sein du bâtiment, des consignes propres au poste de travail et de l’attitude à adopter en cas d’accident, d’incendie ou d’évacuation. Cette rencontre avec le ou les responsables lui permettra de poser des questions afin de bien connaître les consignes de sécurité propres à l’entreprise et de clarifier les incompréhensions s’il y en a.

Télécharger l'app Bruce !

Les salariés du tertiaire

Les préconisations à adopter

Depuis le début de cette pandémie, le télétravail est devenu monnaie courante. Vos salariés sont donc amenés à rester toute une journée devant leur ordinateur. Cela peut affecter leur métabolisme, leur posture mais aussi la santé de leurs articulations et devenir inconfortable. Pour pallier ces éventuelles douleurs, plusieurs recommandations sont à mettre en application.

Devant son bureau et son écran d’ordinateur

La posture adoptée par votre salarié pendant sa journée de travail est à la fois importante pour sa santé, son bien-être et sa productivité. C’est pour cela qu’il est important d’installer son écran de façon ergonomique au sein de son espace de travail. En effet, celui-ci devrait être positionné au niveau des yeux de votre intérimaire afin qu’il puisse avoir le dos droit ou légèrement en arrière, en appui sur le dossier de son siège et les pieds à plat sur le sol avec les cuisses horizontales.

Cet agencement de bureau permet de maintenir un angle bras/avant-bras compris entre 90° et 135°. Cela incitera votre salarié à positionner sa main dans le prolongement de son avant-bras et ainsi adopter une pose permettant de taper sur le clavier et d’utiliser la souris en fléchissant le moins possible le poignet.

Soulager son dos et ses mains

Si a la fin de leur journée vos salariés ont mal au dos, voici quelques exercices que vous pouvez leur conseiller :

Pour chacun de ces exercices, il est important de respirer profondément, de garder chacune des poses 5 à 10 secondes et de les répéter 2 ou 3 fois pour bien soulager le dos.

Si à la fin de leur journée vos employés ont mal aux mains et aux poignets, proposez leur ces petits exercices pour les soulager :

Recommandation de mobilier et d’accessoires

Afin que vos salariés puissent se positionner de la meilleure façon, il peut être intéressant de leur procurer une chaise avec une inclinaison et une hauteur réglable. Cette chaise doit également avoir une profondeur permettant au salarié d'appuyer le bas du dos sur le dossier sans que le bord avant de la chaise n'exerce de pression derrière les genoux.

Le choix des accessoires de bureau est lui aussi très important. Lorsque vous choisirez le clavier de votre employé, il est recommandé de choisir une surface mate, pour éviter les reflets, et avec une épaisseur moyenne inférieure à 3 cm. Au moment de choisir la souris, il est préférable de connaître la taille de la main de votre employé afin que celle-ci soit adaptée à la taille de sa main. Lorsqu’il sera temps de placer le porte-copie, essayez de le positionner à une hauteur et une profondeur qui minimisent la fatigue de la nuque et des yeux : à côté de l’écran ou entre le clavier et l’écran.

Quelques recommandations supplémentaires sont à adopter par votre salarié afin de garder une bonne hygiène de vie au quotidien et ce, peu importe le secteur d'activité. Il est donc intéressant de recommander à votre  intérimaire de privilégier des réveils et couchers à heures régulières, de s’autoriser des rituels apaisants avant de dormir comme la lecture ou la méditation et de pratiquer une activité physique régulièrement.

On espère que ces conseils vous seront utiles et vous permettront de rester en forme !

    Partager cet article :

Comments

Inscrivez-vous à notre prochain webinaire

Esther de la Fuente, directrice adjointe de l'hôtel Elysa à Paris nous parlera de la façon dont elle fidélise sa clientèle grâce à un niveau de service et d’accueil client supérieur à la concurrence.

Recevez nos actualités et conseils pour l'emploi :