Découvrez dans cet article nos conseils pour mener efficacement vos entretiens d’embauche. Une bonne préparation, un bon déroulé et un bon suivi vous permettront à coup sûr de réussir votre recrutement.

  1. Préparez l’entretien

La spontanéité a aussi sa place dans un entretien de recrutement, cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne doit pas être préparé en amont. Au contraire ! Plus votre entretien est préparé et plus votre argumentaire sera qualitatif, laissant place à un échange spontané et constructif.

Alors comment préparer efficacement votre entretien d’embauche ?

C’est simple, commencez par créer une trame d’entretien avec les objectifs que vous vous fixez au cours de cet échange, les questions que vous souhaitez poser et les réponses que vous espérez obtenir.

Construisez ensuite une grille d’entretien. Elle vous servira à retranscrire et comparer les atouts, faiblesses, compétences clés et axes d’amélioration de vos candidats à l’issus de l’échange.

Pensez également à trouver un espace calme et neutre pour la durée de l’entretien. Il n’y a rien de plus déstabilisant pour un candidat que d’être coupé au cours de sa présentation. 

 

  1. Pendant l’échange

Il n’y a pas de procédure intangible pour mener à bien votre entretien de recrutement. L’idée est d’aller à la rencontre des candidats, d’apprendre à les connaître. Voyez-y une occasion d’approfondir vos questionnements concernant leurs expériences mais également leurs qualités, leurs axes d’amélioration et valeurs fortes. Cet échange doit vous permettre de déterminer la capacité de vos candidats à intégrer votre équipe en place.

Afin de mettre à l’aise votre candidat, commencez par vous présenter et présenter l’entreprise. Rappelez-lui les raisons de sa présence et fixez avec lui la durée de l’échange ainsi que les objectifs que vous souhaitez atteindre au cours de cet entretien.

Laissez-le ensuite se présenter à son tour, expliquer son parcours et argumenter sur les raisons de sa présence ainsi que ses motivations pour le poste en question. Une écoute active sera primordiale ici, puisque c’est de cette présentation que doivent naître vos questions pour alimenter la suite de l’échange. 

Vos interrogations seront variables en fonction du poste à pourvoir et de votre interlocuteur. C’est ici que vous pourrez laisser place à votre spontanéité. L’objectif restant d’évaluer le candidat sur ses compétences générales et techniques mais également sur ses compétences comportementales.

Pour un échange efficace, découvrez comment organiser un entretien complet en 60 minutes.

Télécharger le Guide 

Puisqu’il s’agit bien là d’un échange d’égal à égal, laissez l’opportunité au candidat de poser à son tour ses propres questions.

Avant de mettre fin à l’entretien, faites un débriefing à chaud et donnez au candidat les informations nécessaires pour la suite du processus. Pensez à remercier le candidat au moment de son départ.

Dans certains cas, les recruteurs envisagent de mener des entretiens téléphoniques ou par visio-conférence. Ces derniers peuvent être efficaces et pratiques lorsque le candidat se trouve à l’étranger par exemple.

 

  1. Après l’entretien

Faites le point sur l’ensemble des candidats reçus en prenant le temps d’analyser leurs atouts et axes de progrès. 

Ne prenez pas de décision à la hâte, utilisez les outils à votre disposition pour faire un choix objectif. La personne qui vous ressemble, qui fonctionne comme vous au travail n’est pas forcément la plus compétente pour le poste à pourvoir.

Une fois votre décision prise, prenez le temps de contacter chacun des candidats reçu et expliquez-leur les raisons pour lesquels ils n’ont pas été sélectionnés.

Pour finir, contactez le candidat sélectionné et félicitez-le pour sa réussite avant de lui indiquer les étapes à suivre dans le cadre de son intégration au sein de votre structure.

La bonne gestion de vos entretiens de recrutement sera rapidement au service de votre performance globale, donnez-leur donc l’importance qu’il convient.

New call-to-action

    Partager cet article :

Comments