Header_service-RH-adapte-PME-TPE-1

5 Conseils RH pour mieux gérer le personnel dans une TPE/PME

A chaque étape de la vie d’une entreprise, le rôle et les responsabilités des dirigeants et managers évoluent et se transforment. Tout dirigeant d’une TPE ou PME dont la structure grandit doit faire face, à un moment donné, à la nécessité de mettre en place une gestion du personnel efficace afin de favoriser la compétitivité de son entreprise.

Oumar Ndiaye

La maîtrise des ressources humaines est essentielle pour éviter aux dirigeants de petites structures des erreurs qui pourraient leur coûter cher.

Qu’englobe finalement la notion de gestion du personnel ? Et quels éléments doivent être absolument maîtrisés pour en assurer le succès ? Zoom sur les 5 choses à savoir pour mener à bien votre gestion du personnel au sein d’une TPE ou d’une PME. 

 

  1. Connaître la démarche d’un processus de recrutement

Le recrutement est pour ainsi dire le pilier de la gestion du personnel puisque de là part toute évolution de la structure. Cette tâche et les règles qui l’encadrent doit donc être la première à maîtriser.

Pour assurer un processus de recrutement conforme il est important de :

  • Définir avec précision le poste à pourvoir ainsi que les critères d’expérience, diplômes et missions qu’il implique,
  • Penser à diffuser l’offre à l’externe mais également en interne,
  • Analyser les candidatures reçues de manière objective et impartiale,
  • Mener les entretiens de recrutement pour les candidats présélectionnés,
    • Dans ce cadre, il est recommandé de prévoir un lieu calme et neutre pour favoriser un échange sain et constructif.
    • Les entretiens d’embauche s’accompagnent parfois de tests de recrutement. Ces derniers ne sont possibles que dans la mesure où leur utilisation a été préalablement portée à la connaissance des candidats.
  • Choisir le candidat en prenant soin de respecter les obligations légales d’objectivité et de respect de la vie privée. L’employeur ne peut en aucun cas recruter un candidat sur les bases de ses origines, ses pratiques sexuelles ou religieuses, son âge, sa situation familiale ou économique ou encore son identité sexuelle.
  • Le recrutement d’un nouveau salarié implique des formalités administratives importantes mais nécessaires (signature du contrat, DPAE, visite d’information et de prévention). Il ne faut en négliger aucune étape.

 

  1. Préparer scrupuleusement l’accueil et l’intégration du candidat

La gestion du personnel passe aussi pour un dirigeant par le suivi de ses collaborateurs au sein de la société, à commencer par leur arrivée dans l’entreprise.

Cette dernière doit être préparée et personnalisée. Elle est la toute première étape dans l’adhésion des collaborateurs à la culture d’entreprise. C’est un levier essentiel de leur productivité et de leur implication.

 

  1. Appliquer une gestion individuelle des collaborateurs

Le dirigeant d’une TPE ou PME doit développer ses facultés d’écoute et impulser un accompagnement individualisé pour chacun de ses collaborateurs.

L’entretien annuel d’évaluation a été mis en place pour faciliter cette démarche.  Il représente un moment privilégié entre le salarié et son manager offrant la possibilité d’échanger sur les points essentiels de l’année écoulée dans un cadre neutre. Il est également l’occasion de fixer les objectifs à venir.

La nécessaire formation du personnel rentre également dans le cadre de la gestion individuelle des collaborateurs.

Des obligations légales encadrent la formation du personnel, elles ne doivent en aucun cas être négligées par les dirigeants d’une TPE ou d’une PME.

Principales obligations encadrant la formation :

  • Entretiens professionnels obligatoires tous les deux ans
  • Participation obligatoire de l’entreprise au financement de la formation des salariés pour assurer :
    • leur maintien dans l’emploi
    • une adaptation constante à leur poste de travail
    • un développement régulier de leurs compétences

 

La paie enfin, est un des leviers essentiels de la gestion du personnel à maîtriser.

 

  1. Apprendre à manager les hommes

Le management n’est pas inné, c’est un métier qui s’apprend et n’est pas donné à tout le monde. La gestion du personnel en TPE ou PME passe inévitablement par un management efficace des hommes.

Cela implique pour le manager :

  • une capacité à leader, fédérer, féliciter et motiver ses équipes,
  • une capacité à communiquer en toute transparence auprès des collaborateurs,
  • une volonté de les faire évoluer et de les pousser vers un épanouissement professionnel total,
  • une faculté à gérer les conflits et à sanctionner lorsque cela s’avère nécessaire,
  • une faculté à gérer les relations collectives.

Télécharger la grille d'évaluation des compétences 

  1. Veiller à l’amélioration des conditions de travail des collaborateurs

Tout au long de leur vie en entreprise, le dirigeant porte la responsabilité de la sécurité et de la santé de ses travailleurs. Dans ce cadre, il se doit de veiller quotidiennement aux conditions de travail dans lesquelles évoluent ses salariés en prenant soin de prévenir, communiquer et former ses salariés au risques encourus au sein de la structure.

Il doit par ailleurs travailler à l’amélioration de la qualité de vie de ses travailleurs afin d’éviter les risques psychosociaux que des mauvaises conditions de travail peuvent engendrer sur le moyen-long terme.

Rappelons que la gestion du personnel se distingue de la gestion des ressources humaines par le fait qu’elle implique principalement une gestion administrative et ponctuelle des hommes quand la gestion des RH représente une véritable politique adaptée à la stratégie de l’entreprise

La gestion du personnel contribue largement à pérenniser une entreprise en favorisant la performance par l’organisation. Il n’y a pas de méthode clé pour gérer son personnel, le succès réside souvent dans la capacité du dirigeant à s’adapter et à rebondir face aux situations diverses et variées qui se présentent à lui.

Recruter avec Bruce

Plus d'articles

Faites Appel à BRUCE