Header_11-defauts-entretien-embauche.jpg

Les 11 défauts à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche.

« Quels sont vos défauts ? » Voilà la question piège des entretiens d’embauche la plus redoutée des candidats. Et si vous faisiez de vos défauts vos meilleurs atouts ?
Oumar Ndiaye

Nous vous livrons nos astuces sur les « meilleurs défauts » à présenter aux recruteurs et comment les rendre positifs lors d'un entretien d'embauche.

Avant de parcourir cet article, assurez-vous d'avoir lu notre article 40 Qualités et Défauts à présenter en entretien d'embauche.

New call-to-action

 

  1. L’obstination

L’obstination est un vilain défaut. Mais concrètement, en entreprise ou dans la vie réelle, qu’est-ce cela peut signifier ? Face aux problèmes, vous n'allez pas baisser les bras mais vous battre afin de mener à bien vos projets. Une variante serait de dire que vous êtes têtu. 

  1. L’impatience ou l’impulsivité

Vous dites au recruteur que vous êtes impatient, mais vous souhaitiez plutôt dire que vous êtes hyper motivé… nuance ! Votre impatience vient du fait que vous avez hâte de voir les résultats de vos actions. Donc cela vous motive d’autant plus à vous investir pleinement dans votre travail.

  1. La susceptibilité

Ok, certaines remarques peuvent blesser… parfois… bon, souvent. Mais, au final, vous les prenez comme des critiques constructives et cela vous permet de vous améliorer. 

  1. La timidité

Avoir quelqu’un d’introverti dans son équipe n’est pas un handicap pour un recruteur. Vous êtes juste une personne très calme qui aime travailler seule afin d’être plus efficace. Attention, cela dépend des postes auxquels vous prétendez. Un commercial ne peut pas se permettre d’être introverti pas exemple. C’est valable pour les autres défaut, il faut savoir les sélectionner en fonction des postes que vous visez.

  1. L’autorité

Si c’est un défaut dans la vie personnelle, c’est plutôt l’inverse en entreprise. Vous êtes un leader et un preneur de décisions. Une juste dose d’autorité est nécessaire à un bon manager. Vous remarquerez qu’on a dit JUSTE dose… C’est le genre de nuance à apporter en entretien d’embauche, car le recruteur est bien placé pour comprendre quand l’autorité devient un des meilleurs défauts d’un candidat.

  1. La rigueur

C’est la version édulcorée du fameux « perfectionniste » qui est complètement dépassé. Cela atteint un peu votre capital sympathie mais dans le fond vous êtes simplement quelqu’un d’exigeant avec vous-même et vos collaborateurs, ce qui donne de vous une image de rigueur. 

  1. Être bavard

Défaut n°1 à l’école, il peut devenir une merveilleuse qualité dans un cadre de travail. Vous êtes un communicant dans l’âme, donc vous êtes quelqu’un de très sociable. Pendant l’entretien d’embauche, nuance tout de même en expliquant à votre futur employeur que vous savez faire la part des choses entre le temps de pause et le temps de travail.

  1. La lenteur

Clairement un défaut…ou pas ! Exit la lenteur : vous êtes mé-ti-cu-leux. Vous voulez éviter toutes les erreurs possibles et rendre un travail d’une grande qualité. Expliqué ainsi, votre manque de rapidité va devenir le défaut préféré de votre futur employeur ! Ce défaut est beaucoup plus adapté aux grands groupes qu’aux startups.

  1. La méfiance

Difficile d’en faire une qualité ? Oui, vous êtes méfiant… mais pour le bien de l’entreprise. Avec vous, rien n’est laissé au hasard. Vous préférez vous faire votre propre opinion plutôt que de suivre des idées toutes faites ou laisser des informations non vérifiées. Même pour cet entretien d’embauche, vous vous êtes renseigné en profondeur sur l’entreprise et le recruteur que vous avez en face de vous.

 

 

  1. L’émotivité

Vous prenez tout à cœur, d’ailleurs vous tremblez depuis le début de cet entretien d’embauche. Mais, faites bien comprendre à votre interlocuteur que vos émotions sont votre motivation. Donc, si un projet vous tient à cœur vous allez vous investir à 2000%.

  1. Le manque de confiance

Vous bredouillez ou vous contemplez vos chaussures en répondant aux questions du recruteur ? Le fait de manquer de confiance est un des meilleurs défauts. Il vous permet de fournir un travail très réfléchi, vérifié et revérifié, car vous voulez vous dépasser et prouver vos capacités en ne laissant rien au hasard.

New call-to-action

Plus d'articles

téléchargez BRUCE

Recevez nos actualités