Compromis inattendu entre le travail d’intérimaire et le contrat en CDI, deux concepts aux modèles en apparence opposés, le “CDII” ou CDI Intérimaire se popularise en douceur pour challenger le monde professionnel. 

 

Le CDI Intérimaire : Est-ce fait pour moi ?

Le CDI Intérimaire ça vous dit quelque chose ? Ce type de contrat encore peu connu du grand public est pourtant une belle opportunité pour les habitués de l’intérimaire. Le “CDII” est parfait pour les personnes qui travaillent régulièrement en contrat d’intérim et qui cherchent plus de sécurité et de stabilité dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles. C’est de plus une opportunité pour ces travailleurs qui souhaitent se projeter dans un poste plus stable au sein d’une entreprise. Les salariés issus de tous secteurs, métiers, niveaux de qualification et expérience peuvent signer ce type de contrat. 

Un CDI Intérimaire permet en effet au salarié de signer avec une agence d’intérim (appelée agence employeur) pour réaliser des missions successives pour une “ETT”, entreprise de travail temporaire, dans la limite de 36 mois au lieu de 18 dans une mission d'intérim classique. 

Nouveau call-to-action

Un type de contrat qui se démocratise 

Apparu en 2014, le CDI intérimaire a été pérennisé dans le projet de loi Avenir Professionnel en 2018. Ce type de contrat présente un fonctionnement bien spécifique et croise l’intérimaire, où l’employé est mis à disposition de l’entreprise cliente de l’agence d’intérim le temps d’une mission précise limitée dans le temps, et le CDI, dont la durée est indéterminée. Lié par son contrat à l’agence employeur, le salarié bénéficie d’un cadre plus précis concernant le type de mission qu’il va exercer et la zone géographique dans laquelle il travaillera. 

Là où le CDI Intérimaire se démarque réellement, c’est sur le modèle de rémunération qu’il présente. Lors des périodes de mission, les salariés sont rémunérés au taux horaires selon le salaire de référence pour le poste concerné conformément au principe d’égalité de traitement. Toutefois à la différence de l'intérimaire classique, hors de ses périodes de mission l’employé perçoit une rémunération minimale. Celle-ci ne peut pas être inférieure au SMIC et peut même aller jusqu'à 125% du SMIC pour les cadres. Il faut de plus noter que l’intérimaire en CDII ne perçoit pas de prime de précarité, du fait que ce type de contrat vise à pallier ces risques.

 

Les risques et les opportunités

Comment être sûr que le CDI Intérimaire est fait pour vous ?

Si le CDII ne convient pas à tous les enthousiastes de l’intérim ou du CDI, il présente des spécificités avantageuses non négligeables qui attirent de plus en plus de salariés chaque années. Pour éviter les mauvaises surprises une fois lancé, il est indispensable de s’informer en détail !

Focus sur les 3 avantages du CDI Intérimaire :
  1. Une rémunération plus stable et sécurisée : Là où un contrat d’intérim permet de percevoir une rémunération sur les missions réalisées, le CDI Intérimaire lui assure une rémunération entre les missions qui tranquillise le salarié.
  2. Des perspectives d’évolution professionnelle attirantes : La majorité des signataires de CDII ont en effet déjà travaillé avec l’entreprise où ils ont été missionné. 67% des contrats CDII rompus sont suivis de la signature d’un CDI avec l’entreprise.
  3. Le salarié peut bénéficier de la flexibilité du modèle de l’intérimaire, tout en ayant les avantages de l’encadrement proposé par le CDI : de la période d’essai, de l’équipement mis à disposition du salarié...

Toutefois il présente quelques inconvénients et contraintes à ne pas négliger avant de s’engager ! L’intérimaire doit accepter toutes les missions proposées par l’agence employeur dans un délai d’une demi-journée et se tenir à sa disposition entre deux missions. 

Si cela peut représenter un frein, l’Étude nationale sur le CDI Intérimaire présentée par l’Observatoire de l’Intérim et du Recrutement en janvier 2018 rapporte que 77% des signataires de CDII se déclarent “plutôt” ou “tout à fait” satisfaits. Le CDII sera sans aucun doute une expérience clée dans l’environnement économique de demain où le modèle de l’intérim s’impose dans les parcours professionnels.

    Partager cet article :

Comments