Si vous envisagez d’effectuer une mission en intérim mais que vous ne savez pas si le salaire que vous allez percevoir est plus avantageux qu’un salaire en CDI, nous allons vous éclairer ! 

Un intérimaire perçoit une indemnité de fin de contrat de travail temporaire égale à 10 % de sa rémunération brute et une Indemnité de Congés Payés. Comme tout type de contrat, la rémunération, les indemnités et les avantages perceptibles sont encadrés par le code du travail. Ainsi, le salaire d’un intérimaire peut parfois être plus intéressant qu’un salaire en CDI. 

Principes du travail en intérim

Le travail intérimaire consiste pour une entreprise spécialisée dans de domaine, appelée agence de travail temporaire, à recruter des salariés au profit de leurs entreprises clientes. Ces recrutements doivent répondre à des besoins ponctuels de main-d’œuvre (remplacement, accroissement ponctuel du volume d’activité…).  Pour chaque mission confiée à un salarié, un contrat de travail temporaire est conclu, divisé en deux contrats :

  • un contrat entre l’entreprise cliente et l’agence ;
  • un autre contrat entre l’agence et le salarié.

L’agence est donc un intermédiaire entre les deux acteurs. À cet effet, l’agence d’intérim est l’employeur légal du salarié. Elle s’occupe de la rémunération de l’intérimaire, mais elle est aussi responsable de celui-ci en cas de manquement aux conditions.

Télécharger l'app Bruce !

Les spécificités du salaire en intérim

Bien que vous soyez un salarié temporaire, vous disposez des mêmes droits qu’un salarié ayant un contrat à durée indéterminée au sein de la société. Vous disposez donc des mêmes avantages et primes supplémentaires : prime attachée au poste (prime de risque, de froid, de rendement...), 13ème mois, tickets restaurants, panier repas... 

Ces avantages doivent être cumulés avec ceux propres à l'intérim comme : 

  • l'Indemnité de Fin de Mission, versée à la fin de la mission qui compense les aléas liés au contrat de travail. Cette indemnité est égale à 10 % du salaire brut. Cette compensation n’est pas accordée aux intérimaires qui rejoignent l’entreprise en CDI en fin de mission.
  • l’Indemnité de Congés Payés qui est accordée aux intérimaires ne pouvant prendre de congés lors de leur mission en intérim. Cette compensation est due en toute circonstance et représente également 10% du salaire brut perçu.
  • Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, les intérimaires peuvent également bénéficier de l’indemnité intempérie, qui dédommage les heures chômées pour cause de mauvaises conditions climatiques (pluie, neige, froid, chaleur).

Par ailleurs, si vous effectuez votre mission de nuit ou que vous effectuez des heures supplémentaires, vous bénéficierez des mêmes majorations salariales ou repos compensatoires en fonction de la convention collective ou l'accord de branche dont dépend l'entreprise. Compte tenu de tous ces avantages financiers, un salarié en intérim perçoit un revenu relativement plus intéressant.

En plus de tous ces avantages et indemnités, en devenant intérimaire, vous avez l'opportunité de développer votre réseau professionnel, de multiplier vos expériences, de développer vos compétences, de rompre la monotonie de votre quotidien, d’apprendre à être flexible et ainsi augmenter vos chances de trouver un CDI. Depuis le 6 mars 2014, les entreprises de travail temporaire peuvent proposer des CDI intérimaires. Un contrat qui facilite les choses pour l’intérimaire : l’obtention d’un crédit ou d’un logement, une garantie d’emploi au-delà de la mission intérim avec un salaire minimal mensuel.

    Partager cet article :

Comments