Le monde de l’intérim apparaît comme la meilleure option pour les missions courtes. Peu de gens savent que l’intérim peut-être un tremplin lorsque l’on cherche un CDI, et c’est ce que nous allons vous partager dans cet article.

Un marché en pleine expansion et des entreprises en demande

Avec les nouvelles technologies, les entreprises de travail temporaire ont pu se perfectionner et ce n’est que le commencement. Elles représentent plus de 21 millions de contrats chaque année : ce n’est pas un hasard. Leurs outils de recrutement surpassent souvent ceux des entreprises, et leur sourcing constant permet de sélectionner les meilleurs profils sur le marché. De plus, une réelle relation de confiance se crée entre les intérimaires et leur structure, ils sont donc plus enclins à passer par celles-ci.

Les entreprises, quant à elle, optent pour ce fonctionnement car il leur permet de mettre à l’essai un profil ayant retenu leur attention. Cela leur permet de tester à la fois les compétences du candidat, mais aussi de s’assurer que son savoir-être correspond aux attentes de l’entreprise. Elles s’épargnent un process long, voire parfois coûteux. Elles n’ont pas à étudier les candidatures et prendre en charge toutes les démarches administratives. Trouver la personne idéale pour un poste désigné fait partie du quotidien de l’intérim. Les entreprises prennent de moins de risques de se tromper dans leur recrutement et cela soulage considérablement leurs services RH.

Lorsque l’entreprise reçoit l’intérimaire, la mission (relativement courte dans ce cas-là) fera office de période d’essai et elle sera en mesure de lui proposer un CDI si elle est satisfaite. Recruter un salarié permanent n’est pas une mince affaire, et si l’entreprise se trompe dans son recrutement, les coûts générés seront une perte considérable. C’est donc tout à leur avantage de profiter de l’expérience et de l’expertise des ETT.

Des intérimaires aux profils de plus en plus variés

Les intérimaires ont longtemps eu des profils assez similaires, et leurs domaines étaient principalement le BTP, la logistique ou l’industrie. Mais cela fait plusieurs années que l’intérim draine des candidats de tous types et cela s’explique simplement. La diversification des secteurs de l’intérim est un premier facteur. Concernant les jeunes diplômés, il n’est pas évident de trouver sa voie lorsque l’on manque d’expérience. Et ils sont parfois découragés lorsqu’on leur refuse un poste pour ce motif. Il est simple pour eux de sélectionner les missions dans les domaines qui les intéressent, et d’acquérir en compétences rapidement. Il arrive aussi que l’intérim permette d’atteindre plus facilement certains postes. En effet, les employeurs se rendent compte que leurs meilleurs employés ne sont pas forcément les plus qualifiés, mais plutôt ceux qui sont très désireux d’apprendre. Or l’expertise des ETT rassure les entreprises, plus ouverte aux propositions. Les personnes sans diplôme favorisent l’intérim pour les mêmes raisons. Chez Bruce, il est fréquemment arrivé que des intérimaires ne possèdent pas toutes les exigences, mais leur détermination a réussi à convaincre les entreprises.

Les profils seniors sont de plus en plus nombreux. Par exemple, Eric explique simplement : « Après trente ans d’expérience dans ce secteur, l’intérim me permet d’organiser mon planning de travail comme je le souhaite, et les entreprises sont moins frileuses à me donner des responsabilités. Je me sens tout simplement valorisé dans mon travail. On m’a souvent proposé des CDI, mais je préfère l’intérim. ». Pour des raisons similaires à celles des entreprises, ces seniors considèrent que l’intérim est un excellent moyen pour savoir si l’on correspond à une entreprise ou pas. Ils ne veulent plus perdre de temps à s’engager dans de longs processus de recrutement, souvent sans succès.

Par ailleurs, la multiplication des expériences est un atout majeur qui permet aux intérimaires de savoir ce qui se fait de mieux dans leur domaine. Cet œil objectif et actuel pousse les entreprises à se renouveler et innover.

Décrocher un CDI par le biais de l’intérim ne relève en aucun cas du fantasme. C’est un moyen souvent sous-estimé, à tort, donc n’hésitez plus !

Nouveau call-to-action

 

    Partager cet article :

Comments

Inscrivez-vous à notre prochain webinaire

Esther de la Fuente, directrice adjointe de l'hôtel Elysa à Paris nous parlera de la façon dont elle fidélise sa clientèle grâce à un niveau de service et d’accueil client supérieur à la concurrence.

Recevez nos actualités et conseils pour l'emploi :