Auparavant, il n'était que peu courant de travailler le dimanche et les jours fériés. Néanmoins, depuis plusieurs années de nombreux commerces ont choisi d'ouvrir leurs portes et donc de ne pas chômer ces jours-ci.

Ainsi, le code du travail encadre les avantages et la rémunération perçus lorsque l’on travaille un jour férié ou un dimanche. Ainsi, effectuer une mission d'intérim pendant le weekend ou un jour férié peut, parfois, présenter certains avantages

Quels sont les jours fériés en France ?

En France métropolitaine, nous pouvons recenser 11 jours fériés dans l’année : le 1er janvier, le lundi de Pâques, le 1er mai, le 8 mai, l’ascension, le lundi de pentecôte, le 14 juillet, l’assomption, la Toussaint, le 11 novembre et le jour de Noël.

Certains départements comme la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin comptent un jour férié supplémentaire correspondant au vendredi Saint puisqu’ils possèdent un temple protestant ou une église mixte. Les départements d’Outre-Mer et Saint-Martin comptent eux aussi un jour férié supplémentaire pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage. La date de ce jour férié diffère selon les DOM.

Quelle est la réglementation relative au travail les jours fériés et les dimanches ?

La réglementation relative au travail n’impose aucune majoration spécifique concernant la rémunération des intérimaires travaillant les jours fériés ou les dimanches. Ce sont les conventions collectives qui encadrent les avantages perçus. Généralement, les secteurs du tourisme, du commerce alimentaire ou encore de l’industrie prévoient une majoration du salaire des employés qu’ils soient intérimaires ou non.

Contrairement aux autres jours fériés, le premier mai (la fête du travail) doit obligatoirement être chômé par tous les salariés peu importe leur contrat de travail à l'exception de certains secteurs qui ne peuvent interrompre leur activité comme par exemple les transports publics ou les hôpitaux. 

Quels sont les avantages de travailler les jours fériés ?

Comme nous l’avons évoqué, travailler un jour férié ne donne pas forcément droit à une rémunération majorée sauf si cela est prévu dans la convention collective ou si l'intérimaire est amené à travailler le premier mai. Dans ce dernier cas, il percevra une rémunération majorée de 100%. Si le salarié est amené à travailler lors d’un des 10 autres jours fériés, alors il ne percevra pas forcément une rémunéré plus élevée. Les avantages qui peuvent être perçus seront définis selon la collectivité de l’entreprise. Ainsi, si  les salariés permanents de l'entreprise utilisatrice perçoivent une majoration de leur salaire ou un autre avantage durant un jour férié, les intérimaires doivent également percevoir ces avantages, quelle que soit leur ancienneté. 

Travailler le dimanche

Selon les secteurs d'activité, travailler un dimanche n’engendre pas forcément une rémunération plus importante. Par exemple, dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, travailler le dimanche ne donne pas droit à une majoration de salaire ni un repos compensateur.

Seuls quelques cas stipulés dans le code du travail autorisent les contreparties salariales. Ce sont essentiellement les conventions collectives qui prévoient si une rémunération particulière peut être accordée au salarié lorsqu’il travaille un dimanche ou un jour férié. Ainsi, chaque secteur possède ses propres règles en matière de majoration de salaire. Ces dernières vont varier en fonction de la convention collective applicable ainsi que de la fréquence à laquelle le jour férié est travaillé.

Un salarié intérimaire possède les mêmes droits qu’un salarié permanent. Ainsi, il bénéficie des mêmes avantages qu'un salarié en CDI au sein de l'entreprise utilisatrice dans laquelle il effectue sa mission. Le travail le dimanche en intérim est donc soumis aux mêmes règles que pour les salariés permanents. L’intérimaire devra donc se référer à la convention collective de l’entreprise utilisatrice.

Ainsi, selon l’entreprise utilisatrice, il peut être intéressant de travailler un jour férié ou un dimanche afin de percevoir le ou les avantages accordés.

    Partager cet article :

Comments